Dans le cadre de son engagement auprès du Fonds Vert pour le Climat (FVC), le Sénégal a mis en place son Autorité Nationale Désignée (AND) en 2015 et a déposé une première requête pour bénéficier du programme de soutien préparatoire (Readiness) en 2016. Ce dernier est un appui institutionnel du FVC en vue de renforcer les capacités institutionnelles et techniques des parties prenantes des pays en développement pour favoriser la mobilisation de ressources climatiques. Cette première subvention a permis l’élaboration du Programme-pays 2018-2030, en adéquation avec les priorités nationales déclinées dans les documents de politiques et de stratégies nationales (le Plan Sénégal Emergent (PSE), la Contribution Déterminée au niveau National (CDN)). Le Programme-pays constitue le cadre d’interaction du Sénégal avec le FVC et regroupe tous les projets potentiellement finançables à travers les ressources du FVC. Cette subvention a aussi permis la mise en place d’un cadre national de suivi et l’application d’une procédure de non-objection à toutes les demandes de soumissions. De plus, les parties prenantes nationales ont été sensibilisées sur la nécessité de développer des projets intelligents et résilients au changement climatique.
Afin de renforcer les capacités nationales à traduire les priorités identifiées dans le Programme-pays en projets de haute qualité, le Sénégal a bénéficié en février 2020 d’un second Readiness du FVC pour le développement d’un portefeuille de projets sobres en carbone et résilients au climat impliquant fortement le secteur privé national.
La Banque Agricole (LBA), partenaire privilégié de L’Etat du Sénégal dans le financement des chaines de valeurs agricoles et deuxième entité accréditée du Sénégal au FVC pour l’accès direct, a été désignée comme entité de mise en œuvre de ce second Readiness avec la collaboration de l’Autorité Nationale Désignée (AND). LBA a en charge la coordination des activités et le suivi de la gestion administrative et financière du programme.

Les activités retenues dans ce Readiness seront mises en oeuvre techniquement avec l’appui de la Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés, Autorité Nationale Désignée sous la supervision du cadre national du FVC. La mise en oeuvre de ce programme permettra l’atteinte de trois résultats majeurs que sont :

  1. a) Résultat 1 : les capacités institutionnelles des acteurs sont renforcées et des mécanismes de gouvernance et de coordination de l’action climatique et du financement sont mis en place ;
  2. b) Résultat 2 : l’accès direct au financement climatique est promu à travers l’accréditation d’entités nationales au FVC ;
  3. c) Résultat 3 : les compétences et stratégies pour l’accès à la finance climat sont renforcées et un portefeuille de projets résilients au changement climatique est développé.

 

L’atteinte de ces résultats passera par le renforcement des capacités institutionnelles et techniques des parties prenantes dans la connaissance des mécanismes de gouvernance et de coordination de l’action climatique et des financements. Se faisant, LA BANQUE AGRICOLE en tant deuxième entité sénégalaise accréditée au FVC pour l’accès direct est appelé à jouer un rôle central au niveau national dans la mobilisation de fonds publics et privés en soutien à l’Etat dans l’atteinte de ses engagements en matière climatique exprimés à travers sa Contribution Déterminée au niveau National et le PSE vert.

Cela suppose une parfaite connaissance des rôles et attentes en faveur du climat mais aussi une sensibilisation soutenue des dirigeants de LBA sur les orientations stratégiques de l’institution en matière climat et sa contribution attendue dans le financement de projets climatiques. De même dans le cadre de la mise en oeuvre de la stratégie verte de la banque, il est prévu d’étendre cette sensibilisation à tous les collaborateurs pour véritablement préparer le personnel à mieux s’imprégner des enjeux climatiques en rapport avec l’accréditation afin d’être en mesure d’accompagner les clients et partenaires de LBA dans le financement des projets de résilience climatique.

C’est dans ce cadre donc que s’inscrit cet atelier d’échange et de sensibilisation des administrateurs et le comité de gestion de la banque et l’AND sur la compréhension des enjeux liés au climat et les atouts et perspectives qu’offre l’accréditation de LBA en faveur d’une mobilisation soutenue de financement vert pour le Sénégal. Le format et le contenu sont déclinés dans les présents TDRs.

 OBJECTIFS DE L’ATELIER

L’objet de cet atelier est de sensibiliser les membres des instances de gouvernance de la banque notamment ceux présents dans le Conseil d’Administration et le Comité de gestion sur les procédures et principes de la finance climatique, les mécanismes d’accès et les modalités du Fonds Vert pour le Climat (FVC).

Les objectifs spécifiques sont :

Sensibiliser les administrateurs de la banque et le comité de gestion sur les grandes orientations de la Contribution Désignée au niveau National (CDN) du Sénégal et les engagements pays en matière climatique ;

Informer sur les différents fonds climats potentiellement existants particulièrement le FVC, ses modalités d’accès, ses instruments et procédures, les mécanismes de financements, les types de projets éligibles et le mode de soumission ;

Partager les opportunités et perspectives de l’accréditation de LBA au FVC dans le financement de projets d’adaptation et/ou d’atténuation au changement climatique ;

Présenter les grandes lignes de la stratégie verte de LA BANQUE AGRICOLE ;

RESULTAS ATTENDUS

Il est attendu de cet atelier d’échanges les résultats ci-dessous :

Les administrateurs de la banque et le comité de gestion sont sensibilisés sur les grandes orientations de la CDN du Sénégal et les engagements pays en matière climatique ;

Des informations sont fournies sur les différents fonds climats potentiellement existants particulièrement le FVC, ses modalités d’accès, ses instruments et procédures, ses mécanismes de financements, les types de projets éligibles et le mode de soumission ;

Les opportunités offertes avec l’accréditation de LBA au FVC dans le financement de projets d’adaptation et/ou d’atténuation au changement climatique sont partagées ;

Les grandes lignes de la stratégie verte de LA BANQUE AGRICOLE sont présentées