Le Fonds Vert pour le Climat (FVC), mécanisme financier de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, accompagne le Sénégal depuis 2016 dans la mise en œuvre de ses engagements en faveur du climat. Ceci en adéquation avec les priorités nationales déclinées dans les documents de politiques et de stratégies nationales (le Plan Sénégal Emergent (PSE), la Contribution Déterminée au niveau National (CDN) et le programme pays pour le FVC) 

Afin de renforcer les capacités nationales à traduire les priorités identifiées particulièrement dans le Programme-pays, en projets de haute qualité, le Sénégal a bénéficié en février 2020 d’un second programme de renforcement des capacités du FVC pour le développement d’un portefeuille de projets sobres en carbone et résilients au climat impliquant fortement le secteur privé national. L’atteinte de cet objectif passe, entre autres, par une bonne formulation de projets pertinents, matures et bancables impliquant toutes les parties prenantes au niveau public comme privé 

Pour y arriver les compétences nationales des acteurs engagés aux côtés de l’AND dans la coordination de l’action climatique, doivent être renforcées dans la compréhension de la structuration, la planification financière et les techniques d’analyse et de suivi-évaluation des projets climat.   

L’objectif général de la formation est de permettre aux membres du comité technique et du secrétariat de l’AND de disposer de toutes les aptitudes et compétences nécessaires à la compréhension de planification, la structuration et à l’évaluation de projets matures et bancables. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *